Auré Jäger (Akiavel) : Extérioriser la noirceur humaine afin d’en faire jaillir la lumière

Texte et entrevue de Gabriel Gignac / Photo : Courtoisie

Cicatrice humaine difficile à guérir, passionnée par la philosophie, l’étude de l’être et les tueurs en séries, Auré Jäger du groupe originaire de la France, Akiavel, se sert de tout ce bagage et de sa puissance vocale afin d’en faire jaillir une des plus belles voix du death metal à travers le monde. Akiavel connaît énormément de succès avec ses deux albums ¨V¨ et ¨Vae Victis¨ et le travail de la ¨dame en noire du métal français¨ n’est clairement pas étranger à cette montée fulgurante du groupe.

Si ¨V ¨évoquait les 5 blessures de l’âme, ¨Vae Victis¨ s’attaque aux histoires réelles de tueurs en séries. Dans aucun cas, Auré, qui écrit les textes des chansons, a voulu vanter ses meurtriers, mais plutôt rendre hommage aux victimes et comprendre comment des personnes peuvent pouvoir penser tuer des gens et commettre l’acte. Elle a donné lors de l’entrevue avec Gabriel Gignac de Grizzly Média un petit cours d’histoire, pratiquement un documentaire en accéléré sur quelques meurtres qui sont racontés dans les pièces tels que ¨Frozen Beauties¨, ¨Zombie¨, ¨Mama i’m capable¨ et ¨Pentagram Tattoo¨.

La sympathique chanteuse et son groupe travaille sans relâche et pourrait même sortir un 3e album avant la fin de 2022, ce qui fait ferait un CD par année pour la troupe qui espère venir présenter son produit partout à travers le monde, notamment aux États-Unis, au Canada, mais surtout au Québec où le groupe connaît déjà du succès…et ce sans même y avoir déjà monté sur scène.

Après avoir offert des titres qui parlent de souffrances, de la mort et du deuil, la lumière pourrait bien venir compléter la trilogie de Akiavel….On peut cependant mentionner que le travail déjà offert par Auré et sa bande donne déjà le bonheur escompté en se démarquant royalement par la qualité musicale offerte.

Merci Akiavel !

Philippe Langelier t’en a mis plein la face avec Bookakee et son amour pour le gore

Texte et entrevue de Gabriel Gignac / Photo : Courtoisie

Il mesure 6 pieds 1 pouce et a un poids de 400 livres et il est très théâtral….là s’arrête les comparaisons avec la lutte…bon outre le thème de la IWS…. Philippe Langelier, qui est dans la Fabrique de Monstres et qui est l’ancien chanteur de Bookakee, est un homme qui est difficile de ne pas aimer….sauf si vous êtes un psychologue (Il en a déjà fait capoter un alors qu’il n’était qu’un enfant). Cette bête de scène exploite son talent et sa folie au travers de son art, que ce soit en dessin ou en musique ou sur scène. Grizzly Média présente un entretien avec la voix de Bookakee qui parle sans filtre de son parcours artistique et de son histoire avec ce groupe mythique, un gang de gars qui t’en a mis plein la face dans les dernières années.

Philippe a toujours aimé ce qui provoque, ce qui choque et aussi loin qu’il se rappelle il a toujours fait des dessins macabres. Heureusement, c’était une autre époque et il habitait en Belgique, loin du Québec où celui-ci et ses parents auraient assurément eu droit à un sérieux interrogatoire. Il faut dire que les émissions pour enfants n’étaient pas censurés au pays des Belges. Si son père chantait de l’Opéra, sa progéniture préférait imiter des voix de monstres et s’est passionné pour le métal en commençant par Metallica avant de poursuivre dans la folie de Dani Filth, de Cradle Of Filth et autres bands dans le même style.

Après un passage remarqué à Canadian Idol, celui-ci a hérité d’un poste de juge dans un concours de talents de groupes de métal où il allait rencontré les gars de Bookakee avant d’y devenir le chanteur. Lors de son entrée en poste, ce dernier a apporté son grain de sel avec sa voix unique et en y amenant sa passion pour le gore en découpant des membres, un morceau de vagin, éventrer des femmes, se scalper le crâne et faire mourir de façon sordide Donkey Kong notamment….on vous rassures, personne n’a jamais été blessé réellement. Il souligne que le 2e album du band est de loin son préféré car il a travaillé sur tous les morceaux de ce travail studio.

Langelier a terminé l’entretien en parlant de la triste fin de Bookakee, sa page YouTube et qu’il travaille sur un nouveau projet musical…..on est loin d’avoir vu tout le travail et le potentiel de notre homme derrière le théâtre de l’horreur métal au Québec.

JP Harvey (Bleeding Remains/Overdose of Bacon) : Un monstre en devenir

Texte et entrevue de Gabriel Gignac / Photo : Courtoisie

Le Québec est une belle pépinière pour les chanteurs de death/slam/brutal death metal et plusieurs artistes d’ici sont devenus des incontournables tels que Sébastien Croteau, Corinne Cardinal, John Mayer et plusieurs autres. Cependant, avant de connaître une brillante carrière, ceux-ci ont pavé la voie à des jeunes remplis de talents tels que JP Harvey, chanteur des groupes Bleeding Remains et Overdose Of Bacon, qui souhaite un jour devenir un membre de la Fabrique de Monstres et être un des incontournables de la scène métal au Québec.

Si Bleeding Remains a propulsé quelques pièces intéressantes avant de pouvoir officiellement lancer son premier album officiel prévu pour la fin de l’année ou début 2022, JP a démontré l’étendu de son talent dans le EP ¨Kill To Consume¨ de Overdose Of Bacon avec une belle brochette d’artistes d’ici et des États-Unis. Il croit avoir marqué quelques points mais ce dernier veut absolument monter la barre plus haute et démontrer toutes ses capacités dans le futur.

Grizzly Média propulse une entrevue avec un jeune talent de La Malbaie qui a décidé de s’établir à Lévis afin de sortir la bête qui est en lui…un monstre à la voix brutal.

George Ragan The Dead Son : Quand la chenille devient un papillon

Texte et entrevue de Gabriel Gignac / Photo : Courtoisie

Mieux connu par les fans de musique sous le nom de Johnny 3 Tears du groupe Hollywood Undead, George Ragan, lancera le 14 mai prochain son premier album solo intitulé ¨The Abyss¨ sous le nom de George Ragan The Dead Son. Selon l’artiste il s’agit d’un gros pas dans sa carrière alors que la chenille est désormais devenu un papillon.

Le charismatique chanteur a accordé une longue entrevue à Gabriel Gignac de Grizzly Média en abordant de nombreux sujets. Il a notamment confirmé que malgré ce début en solo, il était toujours un membre important de Hollywood Undead en plus d’annoncer en primeur que le band entrerait en studio cet été afin de travailler sur un 7e album en carrière. Il est convaincu que le groupe offrira son meilleur matériel en carrière avec ce nouveau CD en concluant ce sujet sur une phrase sans équivoque…. « Le jour où je croirai qu’on aura fait le tour, HU ne sera plus, mais il reste encore beaucoup de gaz à notre gang»

Évolution

George Ragan se considère comme un étudiant de la vie. Son amour pour les papillons n’est pas étranger à sa philosophie de vie, car selon lui, nous naissons tous comme des chenilles afin de devenir des papillons, ce qui fait de nous des êtres évolués. Cependant, certains ne réussiront jamais à s’acclimater à un nouveau mode de vie et s’épanouir alors que d’autres auront de magnifiques ailes et pourront ainsi voler dans les airs. C’est un peu avec cette pensée que celui-ci a rédigé son premier album solo. Il souligne que les textes peuvent ressembler un peu à ce qu’il écrit pour Hollywood Undead, sauf que les paroles seront plus importantes et mise en avant-plan.

Selon l’Américain, le meilleur titre de son album sera ¨Waste Away¨, mais il accorde aussi une importance au titre ¨Young Part 2¨, une suite direct à l’un des premiers succès de son groupe Hollywood Undead. Il souligne que si le sujet reste le même, sa vision est désormais différente. Il faut dire que J3T est père de deux jeunes filles maintenant, ce qui change beaucoup de choses dans une vie et qui donne une vision différente du titre écrit en 2005. Il croit qu’une 3e partie pourrait venir clore le chapitre de ce morceau considéré comme un hymne à la vie de jeunesse.

Si le projet n’est pour l’instant qu’un travail en studio, Ragan confirme qu’il pourrait un jour voir la vie sur scène…. si tous les éléments sont en place. La priorité reste Hollywood Undead et sa famille. Quoi qu’il en soit, les amateurs de musique pourront se gaver encore une fois de sa musique dans le futur.

Merci Johnny pour le passé, le présent….et vive le futur.

Vanessa Fugère-Martin vit le rêve au volant de son camion et est une fière camionneuse

Texte et entrevue de Gabriel Gignac / Photo : Clem’s pictures

Alors que de nombreuses petites filles rêvent de devenir des princesses ,la Beauceronne d’adoption Vanessa Fugère-Martin réalise son rêve de jeunesse depuis déjà 7 ans derrière le volant de son camion Peterbilt. La jeune femme qui réside à Saint-Zacharie sera de plus une figurante importante du calendrier 2021-2022 de Camionneuses Québec.

Celle qui s’est toujours considérée comme la petite rebelle de la famille de style ¨tomboy¨ a du caractère et il s’agit fort possiblement de la raison pourquoi elle n’aime pas les routines et n’a pas peur de se salir les mains et de travailler dure. Vanessa travaille 70 heures par semaine à remplir son flatbed et parcourir les routes du Canada et des États-Unis pour la compagnie Transport SP, une entreprise basée à Scott.

En plus de son métier, Vanessa est également la fierté de son petit bonhomme qui aime bien raconter à qui veut bien l’entendre que sa maman conduit un gros camion….et ici on ne parle même pas encore du père de cette dernière qui cache bien mal la satisfaction de voir sa fille réussir dans un métier qui à l’époque était catégoriser de métier pour les hommes…alors qu’aujourd’hui de nombreuses femmes pratiquent ce travail tous les jours.

Pour le calendrier, tous les profits seront remis à des œuvres de bienfaisances. Pour sa part, notre Beauceronne a sélectionné de remettre son argent à La Société de Leucémie et Lymphome du Québec, une cause qui lui touche droit au cœur, car des membres de sa famille et des connaissances ont reçu des diagnostiques de ces maladies dans le passé.

La passion pour les camions est encore bien présente pour Vanessa et celle-ci ne dirait pas non un jour de conduire un fardier et transporter des machineries lourdes. Repousses ses limites…pourquoi pas elle a assez de caractère, de volonté et en plus, elle est jolie….Tu as tout pour réussir mon amie !