Les bonnes choses arrivent enfin pour Kalen Chase

Texte et entrevue de Gabriel Gignac / Photo : Courtoisie

BeFunky-collage

Après avoir travaillé longtemps sur les tournées avec le groupe Korn et après avoir fait de bonnes impressions comme chanteur pour Vimic et Superfix, le chanteur Kalen Chase voient enfin le futur d’une belle façon avec le lancement de sa carrière solo.

Si l’artiste a été connu pour son travail dans l’industrie du métal, ce dernier utilise désormais des sonorités plus mélancoliques avec des paroles remplies d’espoirs. Il souligne qu’il veut apporter de l’amour et de la joie avec ses compositions, et ce, même si selon lui le meilleur feeling au monde sur scène est de crier sa rage derrière une musique agressive.

Il a répondu à de nombreuses questions du journaliste Gabriel Gignac, notamment à savoir pourquoi Vimic n’avait jamais lancé son premier album. « Il  y a eu de nombreuses histoires qui font que ce CD n’est jamais sorti. Je suis encore un bon ami de Joey Jordison et je crois que cet album pourrait sortir un jour. Le changement d’étiquette et plusieurs autres choses ont stoppé le processus, mais je crois encore que nos compositions seront sur un album, le temps nous le dira », affirme le sympathique chanteur.

Kalen affirme qu’il est heureux de l’engouement autour de la chanson ¨Good Things¨ et ¨When The Sun Comes Out¨. Il prévoit d’ailleurs de donner de nouvelles chansons à ses fans d’ici la fin de l’année.

Après la pluie, vient toujours le beau temps et Kalen Chase est clairement un artiste qui veut donner du soleil dans un monde qui devient de plus en plus sombre.

Grizzly Média remercie ses partenaires : Peinture + , Bob ShearIGA Rodrigue et Filles et Rodrigue et GroleauLes Multibois Gilbert ,Beauce Boeuf et Gestion Informatique P.C. 

35628463_1999261650387443_5162070765851377664_nLogo-de-presentation_2

iga_rodrigue_groleauSans titre (1)

BeFunky-collage (2)

Coach Louis Bédard veut mettre fin aux interférences des jeunes hockeyeurs

Texte et entrevue de Gabriel Gignac / Photo : Courtoisie

BeFunky-collage - Copie

« Tout au long de ma carrière, mon égo a été mon pire ennemi. J’aurais dû écouter les conseils qui m’ont été donnés », affirme Louis Bédard qui après avoir livré de nombreux combats sur la glace lors de sa carrière professionnel livre aujourd’hui un duel afin de mettre fin aux interférences pour de nombreux jeunes hockeyeurs.

L’ancien sportif raconte d’ailleurs une anedcote où son orgueil du temps lui a joué un mauvais tour. « Randy Carlyle m’avait conseillé d’améliorer mon patin, mais je l’ai pris pratiquement comme une insulte et je voulais démontrer que j’étais plus tough que tout le monde et que je serais le prochain Tie Domi, mon idole. Je me suis trompé royalement et mon entêtement m’a mis des bâtons dans les roues, un vrai exemple d’interférence dans mon développement. Le cerveau est un muscle et on se doit de l’entraîner. Voilà aujourd’hui mon rôle », raconte l’ancien pugiliste du Garaga de Saint-Georges.

Avant de se lancer dans le coaching, Bédard a décidé de faire un cheminement personnel et de se débarrasser de ses démons et des effets négatifs qui se déroulaient dans sa vie. « Aujourd’hui, j’ai une belle vie stable avec ma femme que j’aime et un enfant remarquable. J’ai placé mes pions correctement afin d’avoir aucune interférence », dit-il avec le sourire.

Bédard, spécialiste en conditionnement mental pour athlètes, certifié PNL B.A.A, offre aujourd’hui des conférences, du coaching de groupe, individuel, que ce soit en anglais ou en français, souligne que les jeunes aujourd’hui devraient tous avoir un suivi psychologique afin de les aider dans leurs performances sportives. « Mon programme s’adresse à tout athlète qui désire passer à un niveau supérieur et qui en a assez d’avoir des doutes, des blocages ou des émotions négatives qui l’empêchent de performer comme il est capable de le faire », affirme-t-il.

Le hockey a peut-être enlevé une bonne partie des interférences dans le monde du hockey, mais Louis Bédard lui veut mettre sur glace l’interférence dans la vie des sportifs. Bravo Louis !

Pour en savoir plus sur Louis Bédard, les lecteurs peuvent consulter le site de ce dernier en cliquant ICI.

Grizzly Média remercie ses partenaires : Peinture + , Bob ShearIGA Rodrigue et Filles et Rodrigue et GroleauLes Multibois Gilbert ,Beauce Boeuf et Gestion Informatique P.C. 

35628463_1999261650387443_5162070765851377664_nLogo-de-presentation_2

iga_rodrigue_groleauSans titre (1)

BeFunky-collage (2)

Claudie Mercier : Une paquet de nerfs de coloc en amour

Texte et entrevue de Gabriel Gignac / Photo : Courtoisie

BeFunky-collage

La Beauceronne Claudie Mercier, vedette de la dernière saison d’Occupation Double sera de retour devant l’écran dans la web-série ¨Colocs en amour¨ avec son amoureux Mathieu qui sera présentée dès le 1er juillet 2020 sur le site de Noovo.ca .

Elle promet un show qui sera sans filtre avec beaucoup d’action,et qui sait si elle ne se pétera pas la tête dans la douche une autre fois selon ses propres dires. « Nous oublions souvent que nous sommes filmés, moi et Mathieu. Je crois que ça fait de la bonne télévision, nous avons des personnalités paquets de nerfs. J’aime penser que les gens se sont  beaucoup attachés à nous », affirme la flamboyante jeune femme.

Cette dernière a également profité de cet entrevue afin de parler de son rôle d’ambassadrice pour de nombreuses compagnies. Elle souligne qu’elle n’accepte jamais un contrat à moins d’être convaincue qu’il s’agit d’un bon ¨fit¨ pour elle et l’entreprise. Elle complète en affirmant que malgré qu’elle ne se cache pas pour montrer son corps, elle ne veut pas nécessairement faire le ¨cover¨ d’une revue comme Summum Mag. Celle-ci tient à dire que derrière chacune des photos sexy se cache un message important qu’elle souhaite livrer.

Claudie Mercier a terminé l’entrevue en parlant que Mathieu allait bientôt lancer un beau projet sur YouTube et qu’elle souhaite encore avoir son propre talk-show à la télévision québécoise où elle recevrait des personnalités éclatées afin d’offrir des entrevues qui en feraient voir de toutes les couleurs aux téléspectateurs.

Grizzly Média remercie ses partenaires : Peinture + , Bob ShearIGA Rodrigue et Filles et Rodrigue et GroleauLes Multibois Gilbert ,Beauce Boeuf et Gestion Informatique P.C. 

35628463_1999261650387443_5162070765851377664_nLogo-de-presentation_2

iga_rodrigue_groleauSans titre (1)

BeFunky-collage (2)

Jérôme Landry carbure à l’énergie de sa passion pour les médias

Texte et entrevue de Gabriel Gignac / Photo : Courtoisie

BeFunky-collage (1)

Animateur vedette à Énergie 98,9, Jérôme Landry, fait partie du paysage médiatique de Québec depuis de nombreuses années déjà. Celui qui a été journaliste pour TQS avant de faire le saut à la radio connaît une carrière qui ne cesse de fleurir, pas étonnant quand on connaît sa passion pour les médias, métier dont il était destiné à faire dès son plus jeune âge.

Landry était un grand admirateur de la radio de Québec avec les Arthur, Fillion, Simoneau et autres avant de décider de faire carrière dans ce métier. Après avoir décroché de l’école, ce dernier a décidé de retourner aux études et d’orienter celles-ci vers le métier de l’animation et du journalisme. Celui-ci était particulièrement intéressé par la géographie et la politique. Il a commencé sa carrière à la télévision communautaire de Québec avant d’obtenir sa chance à TQS et de couvrir de grands événements tels que le dossier ¨opération scorpion¨. Il a fait par la suite le saut à Radio X où il a connu beaucoup de succès autant dans le retour avec Stéphane Gasse, que le midi avec Stéphan Dupont, période dont il se fait encore parler aujourd’hui. Il a par la suite dominé la compétition avec Denis Gravel dans le ¨Show du matin¨ avant de voler de ses propres ailes à Énergie 98,9.

Jérôme est connu comme un grand admirateur des Nordiques de Québec et des Patriotes de la Nouvelle-Angleterre, mais il est surtout connu pour sa passion et sa façon de décortiquer l’actualité avec sa propre touche. Une passion et une énergie qui font de lui un personnage important de la radio de Québec.

Grizzly Média remercie ses partenaires : Peinture + , Bob ShearIGA Rodrigue et Filles et Rodrigue et GroleauLes Multibois Gilbert ,Beauce Boeuf et Gestion Informatique P.C. 

35628463_1999261650387443_5162070765851377664_nLogo-de-presentation_2

iga_rodrigue_groleauSans titre (1)

BeFunky-collage (2)

Jean-Marc Richard : Un exemple de ténacité

Texte et entrevue de Gabriel Gignac / Photo : Courtoisie

BeFunky-collage (3)

Il ne devait même joué au niveau collégial AAA avant de recevoir une invitation des Saguenéens de Chicoutimi dans la LHJMQ. S’il n’était pas convaincu de tenter sa chance, c’est un conseil de son père qui l’a fait changer d’avis afin qu’il devienne une légende au Saguenay où il a désormais son chandail numéro 6 affiché dans les hauteurs du Centre Georges-Vézina.

Celui, qui est le défenseur le plus prolifique des Saguenéens dans leur histoire, a par la suite joué cinq parties dans la LNH avec les Nordiques de Québec avant de connaître une excellente carrière professionnelle qui s’est conclue dans patelin natal, Pont-Rouge. Jean-Marc Richard est un bel exemple de ténacité.

Richard a répondu aux questions de l’animateur Gabriel Gignac pour parler de sa carrière et comment celui-ci a réussi à se tailler une place dans les plus grosses ligues au monde. Son parcours lui a permis notamment de jouer en Allemagne, en Italie, dans plusieurs villes américaines importantes et de devenir un champion avec les Komets de Fort Wayne où il est encore perçu aujourd’hui comme un des joueurs marquants qui a joué pour la concession.

Le sportif qui a joué dans le semi-pro pour Pont-Rouge croit que le hockey sénior manque beaucoup à la municipalité qui a toujours pu compter sur l’appui de ses admirateurs.

Merci Jean-Marc par ton travail et ta ténacité, tu permets à des jeunes joueurs natifs de Pont-Rouge de croire que réaliser ses rêves, comme tu l’as fait et Joé Juneau aussi, est réalisable.

Grizzly Média remercie ses partenaires : Peinture + , Bob ShearIGA Rodrigue et Filles et Rodrigue et GroleauLes Multibois Gilbert ,Beauce Boeuf et Gestion Informatique P.C. 

35628463_1999261650387443_5162070765851377664_nLogo-de-presentation_2

iga_rodrigue_groleauSans titre (1)

BeFunky-collage (2)